Collégiale de Crécy

Gothique Classé (CMN)

Située a quelques pas d'un méandre du Grand Morin, la Collégiale Notre-Dame-de-l'Assomption, dans l'ancien hameau de la Chapelle-sur-Crécy, est réputée être la seconde plus belle église de la Brie. Juste après l'imposante cathédrale Saint-Etienne de Meaux

Contact

La Chapelle-sous-Crécy Office de tourisme du Pays Créçois BP21 - 1 Place du Marché
77580 Crécy-la-Chapelle

01 64 63 70 19

Envoyer un mail

Consulter le site internet

Collégiale - © Droits réservés
Etoile guide Michelin Vert - © Droits réservés

Elevée au XIIIe siècle, elle compte des éléments uniques d'architecture comme une voute d'abside composée de 12 branches qui donne beaucoup de légèreté à l'intérieur de l'édifice. D'une hauteur totale de 19m sous la clef de voute, les murs de l'édifice comportent trois rangées successives de fenêtres et de vitraux, donnant a l'intérieur du bâtiment une luminosité incomparable.

La Collégiale, comme de nombreux édifices de la Brie, subit d'importants dommages au cours de la guerre de cent ans, perdant même une partie de la voute de sa nef. L'édifice est intégralement restaure en 1429 et à nouveau consacre par l'évêque de Meaux, Jean de Briou.
Aux XVIIe et XVIIIe siècles, le rétrécissement du ru de Vaudessard et l'aménagement du parc du château voisin, provoque de nombreuses crues qui font craindre une fragilisation de l'édifice. Le niveau du sol de Collégiale est alors relevé successivement de 1m50 à 2m, faisant disparaître de nombreuses sculptures et décorations. Le sol de l'église ne retrouvera son niveau initial que dans les années 1960.

Délaissée à la Révolution Française, la Collégiale revient en grâce au XIXe siècle. Classée dès 1846 dans l'inventaire des monuments en péril de Prosper Mérimée, elle fait l'objet d'une étude approfondie par Viollet-le-Duc, comme sa presque-voisine de Villeneuve-le-Comte. Ce dernier considérait d'ailleurs que la clocher de la Collégiale Notre-Dame-de-l'Assomption, en parfait état et daté du XIIIe siècle, était l'exemple parfait du clocher briard.

Située en bordure de l'ancienne Nationale 34, route royale, la Collégiale Notre-Dame-de-l'Assomption domine encore aujourd'hui la vallée du Grand Morin et le petit lavoir du ru de Vaudessard. Rarement ouverte au public, même si son intérieur reste visible, elle sert occasionnellement de salle de concert.